Statuts et règlement Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde, RAAM

« Un peu plus haut, un peu plus loin, Ensemble! »

Modifiés et adoptés par l’Assemblée générale de fondation Août 2014 

ARTICLE 1 : DÉNOMINATION SOCIALE

Le nom du regroupement dont les règlements se trouvent ci-après est Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde (Mauricie, Québec) Le sigle est RAAM.

ARTICLE 2 : MISSION

Le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde est un regroupement sans but lucratif et sans affiliation à un parti politique, formé de membres individuelles ayant pour mission de rassembler  les femmes issues de l'immigration et les nouvelles arrivantes afin de favoriser leur libre expression et leur épanouissement personnel, familial et professionnel pour une meilleure intégration socio-professionnelle avec un point d'honneur à l'entrepreneuriat au féminin. De faire valoir les intérêts des femmes issues de l'immigration  et les nouvelles arrivantes dans toute leur diversité. Un lieu de partage, d’échanges et de projets pour l’essor, l’épanouissement et le rayonnement de la femme du Monde ici à Trois-Rivières et en Mauricie (Québec).

 

ARTICLE 3 : VALEURS

SOLIDARITÉ

 « Amazone d’Afrique » se veut une image, mieux encore une vision, celle de femmes solidaires, tissées serrées au coude-à-coude pour mener à bien des projets collectifs et aussi personnels mais avec toujours le soutien du groupe car :

une Amazone a compris que seule, elle est peut être forte mais elle l’est encore plus avec l’aide des autres femmes. Une c'est bien, deux c'est encore mieux!

 

 

OUVERTURE / RESPECT/ INTEGRATION

Une Amazone a compris que dans notre monde multiculturel et diversifié ça prend l’unité, la cohésion pacifique et le dialogue interculturel pour découvrir l’autre et travailler avec elle.


Une Amazone a compris par conséquent que la couleur de peau, les origines, la langue ne sont plus un frein à former le même village.

 

Le LEADERSHIP

Une Amazone d'Afrique et du Monde a compris que seulement les valeurs de solidarité, de respect, de cohésion et de partage dirigent nos élans, nos projets et nos ambitions.

 

Le PARTAGE


Une Amazone d’Afrique et du Monde est maintenant toi, moi, elle et toute Femme qui croit encore en ces valeurs peut-être primitive mais qui ont toujours conduit nos peuples d’un continent à l’autre. Toute Femme du Québec, Toute femme immigrante, toute femme d’ici qui a compris que ce qui affaiblit notre monde est la peur de l’autre dans sa différence. 

Ce qui nous rend fortes c’est NOS différences!

ARTICLE 4 : OBJECTIFS

Le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde remplit sa mission en réalisant les objectifs suivants :
f)        promouvoir  les femmes issues de l'immigration

g)      Regrouper et rassembler les femmes issues de l'immigration ayant une vision, un intérêt, la foi en l’essor de la femme africaine

h)      Permettre à chacune de se faire connaître au sein du groupe et en dehors au niveau personnel et professionnel


i)        travailler à la mise en œuvre de conditions qui facilitent l'atteinte de ces objectifs dans une perspective plurielle, c'est-à-dire permettant d'intégrer les femmes dans toute leur diversité d'expériences, d'appartenances ou de provenances; 


j)      Favoriser des activités des réseautage, d’entraide, d’appartenance à un regroupement; permettre à chacune d’en profiter et de partager ses expériences

k)Faire profiter aux membres d’un réseau de formation, d’information, d’échanges et de contacts

l)Participer aux rassemblements de femmes en Mauricie et y prendre notre place

M) Défendre nos valeurs: Le respect, l’unité, l’ouverture, l’intégration, le travail, la discipline, le dynamisme

 

ARTICLE 4 : TERRITOIRE

Le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde regroupe des membres demeurant à Trois-Rivières et en Mauricie. Il peut s'affilier ou faire des ententes avec des organismes dans toute la Mauricie et au Québec dans la mesure où ceux-ci poursuivent les mêmes buts et objectifs.

ARTICLE 5 : SIÈGE SOCIAL

Le siège social est à Trois-Rivières au 69 Ste Madeleine Bureau RAAM.

ARTICLE 6 : LANGUE

Le français est la langue de travail parlée et écrite du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde

ARTICLE 7 : CATÉGORIES DE MEMBRES

Le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde comprend une catégorie de membres : les membres individuelles.

ARTICLE 8 : MEMBRES INDIVIDUELLES

Article 8.1 : Définition  Toute femme qui adhère à la mission, aux objectifs et à la Charte de principe du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde peut en devenir membre individuelle

Article 8.2 : Obligations Les membres individuelles s'engagent à respecter la mission, les objectifs et  la Charte de principe du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et à acquitter la cotisation dans les délais prévus.

Article 8.3 : Droits Les membres individuelles ont droit de parole et de vote aux assemblées générales, reçoivent l'ensemble des publications du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et peuvent faire partie de l'ensemble de ses comités, selon les besoins.

Article 8.4 : Le titre de membre donatrice, membre bienfaitrice ou membre à vie est attribué à toutes membres individuelles qui cotisent  un montant établi conformément à l’article 29 et à l’alinéa 14(1)e.

ARTICLE 9 : REGROUPEMENTS MEMBRES

Article 9.1 : Définition  Sous réserve de l'article 9.4, tout regroupement (association, collectif ou syndicat local, régional ou provincial) ou toute section ou comité de tels regroupements, incorporé ou non, peut devenir regroupement membre s'il adhère à la mission, aux objectifs et à la Charte de principes du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde

Article 9.2 : Processus d'adhésion  La demande d’adhésion d’un regroupement membre se fait par écrit au siège social du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et doit être acceptée par les membres du conseil d’administration.

Article 9.3 : Obligations Les regroupements membres s'engagent à respecter la mission, les objectifs et  la Charte de principes du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et à acquitter la cotisation dans les délais prévus.
Article 9.4 DroitsUne association provinciale, régionale ou locale a droit à un maximum de deux (2) votes aux Assemblées générales indépendamment du nombre de ses comités et sous-comités qui adhèrent à titre de membres. Ils reçoivent l'ensemble des publications du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde. Leurs déléguées peuvent siéger à l'ensemble des comités, selon les besoins.

Article 10 : femmes, HOMMES  et regroupements associés

Article 10.1  Toute femme qui demeure à l’extérieur de Trois-Rivières et qui adhère à la mission, aux objectifs et à la Charte de principe du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde peut en devenir membre associée.

Article 10.2 Tout regroupement (association, collectif ou syndicat local, régional ou provincial) ou toute section ou comité de tels regroupements, incorporé ou non, ayant son siège social à l’extérieur de trois-Rivières peut devenir regroupement associé membre s'il adhère à la mission, aux objectifs et à la Charte de principes du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde.

Article 10.3 Tout homme demeurant à Trois-Rivières ou à l’extérieur de Trois-Rivières qui adhère à la mission, aux objectifs et à la Charte de principe du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde peut en devenir membre associé.

Article 10.4 La membre associée, le membre associé ou le regroupement associé n’a pas le droit de vote ni le droit de parole, sauf sur invitation, aux réunions du RAAM.

Article 11 : Membre de soutien

Article 11.1 Le titre de membre de soutien est conféré à toute personne, homme ou femme qui adhère à la Charte de principe du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et qui lui fait une donation dont le montant minimum est établi par le Conseil d’administration et ratifié par l’Assemblée générale annuelle.

Article 11.2 La ou le membre de soutien n’a pas le droit de vote ni le droit de parole aux réunions du RAAM.

ARTICLE 12 : NON-ADMISSIBILITÉ

Les ministères, services et agences du gouvernement ainsi que les groupes politiques partisans ne peuvent devenir membres du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde mais peuvent assister aux assemblées générales sous invitation à titre d'observateur.

ARTICLE 13 : ENGAGEMENT DES MEMBRES

Aucune membre ne peut se prononcer ou agir au nom du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde dans son ensemble sans autorisation préalable du conseil d'administration. Obtenir sa carte de membre dès son inscription au RAAM

ARTICLE 14 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Article 14. 1 : Pouvoirs L'assemblée générale annuelle (AGA) est souveraine et constitue la première instance décisionnelle du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde, en ce qui a trait à son orientation, ses buts, ses objectifs et ses priorités d'action.
L'assemblée générale annuelle :
a)      détermine les orientations, les buts, les objectifs et les priorités d'action du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde;
b)      élit la présidente, la vice-présidente, la secrétaire, la trésorière, et les autres administratrices ;
c)      adopte, modifie ou abroge les statuts et règlements ;
d)      reçoit le rapport annuel d'activités et dispose des recommandations qu'il contient ;
e)      ratifie le montant de la cotisation pour chaque catégorie de membre ;
f)        nomme les vérificatrices comptables ;
g)      étudie et ratifie le rapport financier vérifié et les prévisions budgétaires.

Article 14.2 : Convocation
a)      L'assemblée générale annuelle doit avoir lieu au plus tard dans les quatre (4) mois qui suivent la fin de l'exercice financier.
b)      L’assemblée générale annuelle se tient à une date et à un endroit fixés par le conseil d’administration, en tenant compte des différentes régions et des moyens financiers.
c)      Toute assemblée générale annuelle est convoquée au moins quatre (4) semaines avant ladite assemblée au moyen d'un avis écrit indiquant la date, l'heure, le lieu et l'ordre du jour de ladite assemblée, ainsi que tout document nécessaire à cette assemblée. Cet avis est envoyé à chaque membre à l'adresse postale ou de courriel inscrite aux registres.

Article 14.3 : Ordre du jour
L'ordre du jour des assemblées générales annuelles comprend au moins les points suivants :
a)         constatation du quorum ;
b)        adoption du procès-verbal de la dernière assemblée générale annuelle et de toute assemblée générale extraordinaire tenue depuis;
c)      rapport de la  présidente et ratification des actes du conseil d'administration ;
d)      adoption des états financiers et nomination du comité d'examen des comptes ;
e)      prévisions budgétaires ;
f)        décisions sur les  propositions présentées ;
g)      élection et ratification du conseil d'administration et de son comité de direction.

Article 14.4 : Quorum
Dix pour cent (10 %) ou vingt-cinq membres en règle ou le plus petit des deux constituent le quorum requis pour l'ouverture de l'assemblée générale.

ARTICLE 15 : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE

Article 15.1 : Pouvoirs L'assemblée générale extraordinaire a le pouvoir de prendre des décisions uniquement sur la ou les questions qui sont inscrites à l'ordre du jour qui a été envoyé avec la convocation.

Article 15.2 : Convocation
a)      Une assemblée générale extraordinaire doit être convoquée sur décision du conseil d'administration ou par le conseil d’administration sur demande écrite de dix pour cent (10 %) ou vingt-cinq (25) membres en règle ou le plus petit des deux.
b)      Toute assemblée générale extraordinaire est convoquée au moyen d'un avis écrit indiquant la date, l'heure, l'endroit et l'ordre du jour de la réunion, ainsi que tout document nécessaire à cette assemblée. Cet avis est envoyé à chaque membre à l'adresse postale ou de courriel inscrite aux registres
c)      Le délai est d'au moins deux semaines pour une assemblée générale extraordinaire.
d)      Cet avis est donné par la secrétaire ou par toute autre personne désignée par le conseil d'administration.

Article 15.3 : Quorum
Dix pour cent (10 %) ou vingt-cinq membres en règle ou le plus petit des deux constituent le quorum requis pour l'ouverture de l'assemblée générale extraordinaire.

ARTICLE 16 : DÉLÉGATION DES REGROUPEMENTS MEMBRES

Tout regroupement membre mandate à ses frais un maximum de deux déléguées.

ARTICLE 17 : DROIT DE VOTE

Seules les membres individuelles et les déléguées des regroupements membres en règle présentes à l'assemblée générale ont droit de proposition et de vote.

ARTICLE 18 : MODALITÉS DE VOTE

a)      Toute décision se prend à la majorité des votes exprimés, sauf pour les modifications aux statuts et règlements qui nécessitent les deux tiers des membres présentes.
b)      Sauf lorsqu’une membre demande le scrutin secret ou pour les élections au conseil d'administration qui se font au scrutin secret pour chacun des postes lorsqu'il y a plus d'une candidate, le vote, se fait à main levée.
c)      Une personne ne peut voter à la fois comme membre individuelle et déléguée d'un regroupement membre, ni comme déléguée pour plus d'un regroupement membre.
d)      Les votes par procuration ne sont pas admis. 

ARTICLE 19 : PERSONNES OBSERVATRICES

Les personnes observatrices peuvent assister aux assemblées avec droit de parole, mais sans droit de vote.

ARTICLE 20 : HUIS CLOS

Lorsqu'une membre demande le huis clos, l'assemblée doit se prononcer sur cette question.

ARTICLES 21 : PROCÉDURES D’ASSEMBLÉE

Le code de procédure utilisé en assemblée est le code Morin.

ARTICLE 22 : COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Les affaires du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde sont administrées collectivement par un conseil des Amazones d’Afrique et du Monde qui délègue certaines tâches de gestion et de coordination à des comités ou à la directrice générale.  Les comités traitent l’information et prennent des décisions au nom du conseil d’administration.  Les décisions doivent être entérinées par le conseil d’administration du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde est composé des membres suivantes, soit:
a)      la présidente ;
b)      la vice-présidente ;
c)      la secrétaire ;
d)      la trésorière ;
e)      cinq (5) administratrices
f)     la directrice générale du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde, à titre consultatif ;
La composition du conseil d'administration doit refléter la diversité des membres.

ARTICLE 23 : DURÉE DU MANDAT

La durée du mandat des membres du Conseil d'administration est de deux ans. Une administratrice ne peut être membre du conseil d'administration pour plus de six années consécutives. Elle peut être élue à ce conseil par la suite après une absence d'au moins une année. 

ARTICLE 24 : VACANCES

En cas de vacances au poste de la présidente, la vice-présidente assume la présidence jusqu'à la tenue de la prochaine assemblée générale annuelle et une administratrice nommée par le conseil d'administration assume la vice-présidence jusqu'à la tenue de la prochaine assemblée générale annuelle.  En cas de vacance aux postes de secrétaire et de trésorière, le conseil d’administration nomme une administratrice pour la remplacer.  Le conseil d’administration doit  combler le poste d’administratrice vacant le plus tôt possible. La personne nommée siège jusqu'à la tenue de la prochaine assemblée générale annuelle. Aux fins du calcul des six années consécutives prévues à l’article 21, la période de nomination d’une personne provenant de l’extérieur du conseil d’administration ne compte pas.

ARTICLE 25 : RÉUNIONS

Le conseil d'administration doit tenir un minimum de quatre (4) réunions par année.

ARTICLE 26 : AVIS DE CONVOCATION

Les réunions du conseil d'administration sont convoquées au moins sept (7) jours avant la date fixée pour la séance.

ARTICLE 27 : QUORUM

Le quorum est constitué par plus de la moitié des membres élues du conseil d'administration. Aux fins du quorum, la membre à titre consultatif ne compte pas.

ARTICLE 28 : VOTATION

Article 28.1 : Dans la prise de décision, le consensus est privilégié.  Lorsque le consensus n'est pas possible, la décision se prend à la majorité des votes exprimés.

Article 28.2 : Vote électronique. Une résolution communiquée et votée par téléphone ou électroniquement, lorsque ce mode de communication est approuvé au préalable par toutes les membres votants du conseil d’administration et qu’il est accessible à l’ensemble, est valide.  Une fois le délai pour la réponse expiré, le décompte des votes se fait par deux personnes incluant, selon le sujet de la résolution, la directrice générale ou la présidente.

ARTICLE 29 : FONCTIONS

Le conseil d'administration dirige et supervise la gestion des affaires courantes du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde entre les assemblées générales.  Il exécute les mandats des assemblées et est tenu de leur rendre des comptes.  Il recommande la cotisation annuelle des membres à l'AGA.

ARTICLE 30 : CONFLITS D’INTÉRÊTS et Unité d’action

Article 30.1 : Toute administratrice qui, à titre personnel, est directement ou indirectement intéressée par un contrat avec le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde doit divulguer son intérêt au conseil d’administration,s'absenter lors de la discussion et de tout vote portant sur le contrat en cause. De même, toute administratrice doit s'absenter lors de discussions ou de votes lorsqu'il y a apparence qu'elle serait en conflit d'intérêts. Le conflit d'intérêts doit être inscrit au procès-verbal de la rencontre. 

Article 30.2 : Les décisions du Conseil d’administration sont prises démocratiquement et chaque administratrice est libre de défendre la position qu’elle estime juste. Toutefois lorsque la majorité s’est prononcée, l’administratrice dissidente doit se montrer  solidaire du résultat.

ARTICLE 31 : ABSENCE ET DÉMISSION

a)      Une administratrice peut démissionner en tout temps en donnant un avis écrit de démission à la présidente, à la secrétaire, ou à une assemblée du conseil d'administration.
b)   Dans l'intérêt du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde, une administratrice qui s'absente de plus de trois (3) réunions consécutives pour des raisons de maladie ou autres est considérée comme ayant démissionné de son poste.

ARTICLE 32: RÉMUNÉRATION

Les membres du conseil d'administration ne sont pas rémunérées pour leur rôle au sein du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde.

ARTICLE 33 : LA PRÉSIDENTE
La présidente :
a)        est la porte-parole officielle de Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde;  elle peut toutefois déléguer cette tâche à une membre ou à la directrice générale
b)      est membre d'office de tous les comités
c)      certifie les procès-verbaux.

ARTICLE 34 : LA VICE-PRÉSIDENTE
La vice-présidente :
a)      remplace la présidente lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de remplir ses fonctions ;
b)      est responsable de la mise à jour des Statuts et règlements ;
c)      préside d'office toutes les assemblées du conseil d'administration.

ARTICLE 35 : LA SECRÉTAIRE
La secrétaire :
a)      est responsable des avis de convocation ;
b)      est responsable des procès-verbaux ;
c)      est responsable des archives et des registres.

ARTICLE 36- 37 : LA TRÉSORIÈRE et Assistante
La trésorière,en collaboration avec la directrice générale :
a)  est responsable de la tenue des livres comptables ;
b) est responsable de l'administration financière des projets et des subventions ;
c) est responsable de la production du rapport financier annuel.

ARTICLE 38 : BUREAU DE DIRECTION

Article 38.1 : Composition  La présidente, la vice-présidente et la trésorière constituent un bureau de direction du RAAM. La secrétaire est assignée à titre de substitut lorsque, après un délai de consultation de 30 heures, il s’avère impossible de réunir les trois (3) membres du bureau de direction.

Article 38.2 : Fonctions  Le bureau de direction dirige et supervise des affaires courantes qui lui échoient entre les réunions du conseil d’administration et assume la responsabilité immédiate de l’administration du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde et en surveille les opérations financières.

ARTICLE 39 : CRÉATION ET FONCTIONNEMENT DU CAUCUS DES JEUNES AMAZONES

Article 39.1 : Le conseil d'administration doit voir à la création du caucus des jeunes Amazones qui regroupe l’ensemble des membres âgées de moins de 20 ans, environ. Le caucus détermine son propre fonctionnement. Il se réunit au moins une fois l’an et à cette fin utilise une méthode qu’il juge démocratique et accessible.

Article 39.2 : Le caucus fait valoir ses préoccupations, suggestions et recommandations au conseil d’administration par l’entremise de l’administratrice–coordonnatrice.

ARTICLE 40 : CRÉATION ET FONCTIONNEMENT DES COMITÉS

Le conseil d'administration doit voir à la création, à la mise en place et au fonctionnement de tout comité nécessaire à la réalisation du plan de travail voté annuellement par l'assemblée générale.
Afin d'assurer la liaison entre les comités et le conseil d'administration, chaque comité compte une administratrice qui devra faire rapport des activités du comité au conseil d'administration.

ARTICLE 41 : COMITÉ DE MISE EN CANDIDATURE

Article 41.1 : Composition du comité. Le comité de mise en candidature est composé de trois (3) membres nommées par le conseil d'administration au moins huit (8) semaines avant la tenue de l'assemblée générale annuelle.

Article 41.2 : Responsabilités du comité. Le comité de mise en candidature :
a)      se nomme une présidente ;
b) informe les membres au moins six (6) semaines  avant la tenue de l'assemblée générale annuelle des  postes vacants, des critères et modalités pour les mises en candidature ;
c)      s'assure de recevoir au moins une candidature pour chaque poste vacant ;
d)      présente un rapport des candidatures reçues au début de la réunion générale annuelle ;
e)      reçoit les candidatures jusqu'à la période des élections ;
f)        dépose son rapport devant l'assemblée générale annuelle à la période prévue pour l'élection.

Article 41.3 : Les membres du comité de mise en candidature ne peuvent se porter candidate à aucun poste en élection.

ARTICLE 42 : SIGNATAIRES

Tout effet bancaire ou document officiel doit être signé par deux des membres du conseil d’administration dûment autorisées par celui-ci.

ARTICLE 43 : DOCUMENTS OFFICIELS

Le Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde doit tenir un registre des membres et un registre des procès-verbaux des assemblées des membres, du conseil d'administration, et le cas échéant, des comités. Les membres y ont accès moyennant un préavis de vingt-quatre heures.

ARTICLE 44 : EXERCICE FINANCIER

L'exercice financier du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde se termine le 31 mars de chaque année.

ARTICLE 45 : DISSOLUTION

Advenant la cessation des activités du Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde, tous les fonds disponibles seront remis à une ou à plusieurs organisations sans but lucratif reconnues à Trois-Rivières et poursuivant des buts et objectifs similaires.

ARTICLE 46 : PROCÉDURE

a)      Tout membre qui désire proposer une modification aux Statuts et règlements doit la transmettre au conseil d’administration au moins quarante (40) jours avant la tenue de l'assemblée générale.
b)      Toute proposition d'amendement doit être envoyée aux membres au moins trois (3) semaines avant la tenue de l'assemblée générale au cours de laquelle des amendements aux statuts et règlements seront à l'étude.
c)      Tout règlement entre en vigueur le jour de son adoption ou à toute autre date déterminée par l'AGA.

 

 

Annexe I : Taux de cotisation et de donation en vigueur

Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde
Taux de cotisation et de donation en vigueur

 

 

Statut

Cotisation

Membres individuelles

 

Membre ordinaire

25$ ou moins selon les moyens, au jugement de l’adhérente

membre donatrice

double cotisation

Membre bienfaitrice

triple cotisation

Membre à vie

500$

Membre de soutien

Minimum 200$

Membre associée

25$

Regroupements

 

 

Membre ordinaire

100$

Membre associé

 

25$

 

 

Annexe II: Description des tâches du bureau exécutif:

 

 I/ LA PRÉSIDENTE
La présidente :
a)        est la porte-parole officielle de Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde;  elle peut toutefois déléguer cette tâche à une membre ou à la vice présidente
b)      est membre d'office de tous les comités
c)      certifie les procès-verbaux.

 II/ LA VICE-PRÉSIDENTE
La vice-présidente :
a)      remplace la présidente lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de remplir ses fonctions ;
b)      est responsable de la mise à jour des Statuts et règlements ;
c)      préside d'office toutes les assemblées du regroupement.

 III/ RESPONSABLE COMMUNICATION (LA SECRÉTAIRE)
La secrétaire :
a)      est responsable des avis de convocation ;
b)      est responsable des procès-verbaux ;
c)      est responsable des archives et des registres.

IV/ LES RESPONSABLES FINANCES
En collaboration avec la présidente  :
a) sont responsable de la tenue des livres comptables ;
b) sont responsable de l'administration financière des projets et des subventions ;
c) sont responsable de la production du rapport financier annuel.

V/ RESPONSABLE À L’ORGANISATION

En collaboration avec le bureau et les membres du RAAM

a) est responsable de conduire à la bonne organisation de nos événements et rassemblements depuis la logistique et la participation des membres

b) planification et intervention dans les événements importants à chacune des membres (anniversaires, mariages, etc…)

c) Faire des propositions d’activités

VI/ LA CONSEILLÈRE

Travail de concert avec le bureau exécutif

a) Assiste et oriente le bureau exécutif dans ces prises de décisions 

 

b) Conseille le bureau, réoriente et aide le bureau à ne pas perdre de vue les objectifs, valeurs et mission du RAAM

 

 

 

Ce qui nous rend fortes c’est NOS différences!   Un peu plus haut, un peu plus loin, Ensemble!

L'entrepreneuriat au féminin est LA clé d'une intégration socio-professionnelle réussie et épanouie de la femme issue de l'immigration et des nouvelles arrivantes.

 

 Une Amazone d’Afrique et du Monde est maintenant toi, moi, elle et toute Femme qui croit encore en ces valeurs peut-être primitive mais qui ont toujours conduit nos peuples d’un continent à l’autre; des valeurs de solidarité, de respect, de partage et de leadership. Toute Femme du Québec, Toute femme issue de l'immigration et nouvelle arrivante qui a compris que ce qui affaiblit notre monde est la peur de l’autre dans sa différence.